Facebook ads vs Google ads : 7 critères pour choisir sans vous tromper

Lorsqu'il s'agit d'investir vos précieux euros dans de la publicité en ligne, le choix se résume à Facebook ads et Google ads. Comment bien choisir sans vous tromper et jeter votre argent par les fenêtres ? Réponse en 7 critères.

Faire de la publicité en ligne est l’un des meilleurs investissements que vous pourrez faire pour votre activité. Elle vous permet de générer du trafic, d’attirer des nouveaux prospects et de les convertir en clients. Lorsqu’il s’agit de générer du trafic en ligne, il n’y a véritablement que deux noms dignes d’être cités. Le choix se résume à : Facebook ads vs Google ads.

Ces deux colosses représentent à eux seuls 68% des dépenses publicitaires en ligne au niveau mondial. Tous types de publicités (online et offline) confondues, ils drainent 43% des investissements publicitaires (voir l’article complet sur Digiday).

Vous aurez compris que Google et Facebook sont incontournables si vous souhaitez développer votre activité. Elles offrent une variété de fonctionnalités et d’avantages qui peuvent aider votre entreprise à atteindre ses objectifs. Mais laquelle choisir pour votre entreprise, votre produit ou service ?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons synthétisé les éléments les plus importants dans ce guide.

1-Pourquoi les utiliser ?

Pourquoi Facebook ads et Google ads sont des acteurs incontournables de la publicité et possèdent de telles parts de marché ?

Il y a à mon sens trois raisons essentielles :

  • Leur volume d’utilisateurs ;
  • Leur capacité de ciblage, bien que les deux plateformes ont une approche de ciblage fondamentalement différente ;
  • Leurs fonctionnalités qui sont des excellents leviers de croissance pour les entreprises.

Pour opter entre Facebook ads et Google ads, il faudra que vous soyez bien clair sur vos objectifs business. Facebook ads est excellent pour générer de la notoriété pour votre produit ou service auprès d’une audience susceptible d’y être intéressé. Google ads est l’option parfaite lorsqu’il s’agit de générer des ventes auprès de personnes qui sont dans une phase active d’achat.

Pourquoi utiliser Facebook ads ?

2.87 milliards utilisent quotidiennement une des applications Meta (soit 1/3 de la population mondiale). En Belgique, 70% de la population a un compte Facebook. Près d’1/4 de temps qu’une personne passe sur le net quotidiennement se fait sur une application Meta. Autant dire que tous ces chiffres soulignent l’importance des médias sociaux pour une entreprise, et de Facebook en particulier.

Facebook ads ciblera essentiellement une audience définie par des centres d’intérêts et des caractéristiques démographiques spécifiques (ex : femmes de 30 à 45 ans qui ont un intérêt pour le Yoga en Belgique). Impossible de savoir si cette audience recherche activement votre produit ou service.

Pourquoi utiliser Google ads ?

600 milliards de recherches sont réalisées sur Google au niveau mondial chaque année (soit 3,6 millions de recherches la minute). 35% des recherches sur un produit ou un service débutent sur le moteur de recherche. En moyenne 40% du trafic référent d’un site (acquisition de trafic via des sites internet tiers) provient de Google.

Google ads vous permet de cibler des mots-clés qui sont l’expression d’une intention, c’est-à-dire une recherche active d’un utilisateur par rapport à un produit, un service, ou une marque. Disons qu’il cherche une solution ou une réponse à un questionnement.

Généralement, lorsque l’utilisateur utilise certains mots-clés, cela indiquera qu’il est déjà en phase d’achat (ex : serrurier Bruxelles urgence).

2-Comment ça marche ?

De manière générale, les deux plateformes fonctionnent de manière plutôt similaire. En effet, les deux vous proposent une structure à 3 niveaux : objectifs – ciblage – publicités. De plus, elles fonctionnent via un système d’enchères et de Pay-per-Click.

Toutefois, la grande différence est que les publicités Facebook ciblent des audiences et leurs intérêts. Google cible l’intention des utilisateurs via des mots-clés.

Facebook ads : comment ça marche ?

Les publicités Facebook sont de la pub sur réseaux sociaux, c’est-à-dire des publicités qui sont diffusées auprès d’utilisateurs lorsqu’ils sont sur un application Meta (Facebook, Instagram, Messenger).

Facebook possède une masse considérable d’informations sur ses utilisateurs. Des données basiques comme : leur âge, leur genre, leur langue, leur niveau et domaine d’études, leur situation familiale, où ils habitent. Mais aussi des informations plus comportementales comme ce qu’ils apprécient, leur hobbies, là où ils sont allés dernièrement, les sites internet qu’ils ont visité et ce qu’ils y ont fait, ou encore les personnes avec qui ils interagissent.

Toutes les données dont disposent Facebook offrent la possibilité aux entreprises de :

  • Cibler des audiences de manière assez précise sur base de leurs intérêts, comportements et critères démographiques ;
  • Faire correspondre le contenu publicitaire avec ces différents critères.
options de ciblage facebook ads
Options pour un ciblage de base dans Facebook ads

Bien que la diffusion des publicités constitue une interruption auprès des utilisateurs. Elles permettent de capter efficacement les intérêts avoués ou non des utilisateurs afin d’augmenter la notoriété des produits ou des services et générer des ventes.

La publicité basée sur les intérêts est similaire à celles que l’on peut voir dans les magazines. Une personne consomme du contenu dans un type de magazine (ex : un magazine de décoration d’intérieur), et un annonceur cible cet intérêt de l’audience concernée (ex : marque de fauteuils).

Enfin, étant donné qu’il est impossible sur Facebook de déterminer avec autant de précision de Google le niveau d’intention d’achat des utilisateurs, la conversion d’un prospect en client peut prendre plus de temps.

Google ads : comment ça marche ?

Google vous offre plusieurs possibilités de ciblage et d’emplacements de vos publicités, mais la principale reste la recherche payante. C’est-à-dire qu’elles sont déclenchées au moment où un utilisateur effectue une recherche. C’est donc complètement différent de Facebook ads (ou de la pub TV par exemple) qui constituent des interruptions.

Il s’agit généralement des liens qui apparaissent en haut des résultats de recherches, sous un format quasiment identique que les résultats non-payants.

Ce type de publicité basée sur l’intention fonctionne comme une petite annonce. Quelqu’un cherche activement une réponse à son problème, et vous leur montrez une publicité qui fait office de solution.

Capture d'écran de résultats de recherche Google pour un outil SEO, montrant des annonces payantes et soulignant le problème de visibilité en ligne et la solution fournie par des outils de référencement, pertinent pour une comparaison entre Facebook Ads et Google Ads dans le contexte du choix de la bonne plateforme publicitaire pour améliorer le référencement et la visibilité des entreprises.

En tant qu’entreprise, cela vous offre une excellente opportunité de faire apparaître votre produit ou service au bon moment devant les yeux des utilisateurs. Si vous êtes en mesure de répondre au mieux à leur problématique, vous augmenterez vos chances de conversion.

3-Comment sont structurées les campagnes ?

Point important à souligner, les campagnes dans Facebook ads et Google ads sont structurées de la même manière et nécessitent les 3 informations fondamentales nécessaires à la publicité en ligne :

  • Les objectifs et le budget (Le quoi ? et le combien ?)
  • Le ciblage et l’emplacement (Le qui ? et le où ?)
  • La publicité en tant que telle (Le comment ?)

Chaque plateforme mentionne des noms légèrement différents, mais ils représentent en somme la même chose.

structre campagnes Facebook ads et Google ads

Bien que ces deux plateformes présentent cette même structure, elles se différencient en termes de ciblage des utilisateurs, de format des annonces et de coût par clic.

Comme nous l’avons vu, la grande différence se situe au niveau du ciblage. Facebook offre énormément d’options de ciblage basées sur les centres d’intérêts, le comportement et critères démographiques de ses utilisateurs. Toutefois, Facebook n’a pas la capacité de cibler les intentions de recherches ou d’achat comme Google.

Parcourons ensemble les spécificités de chaque plateforme sur chacun des 3 niveaux.

4-Objectifs de campagnes

Il y a encore quelques semaines, la différence Facebook ads vs Google ads était plus marquée au niveau de la forme et de la terminologie utilisée.

Par contre, au niveau du fond, le concept des objectifs à sélectionner était identique. Il s’agit de la façon pour Facebook et Google d’optimiser les campagnes afin qu’elles contribuent au mieux aux objectifs d’entreprise et maximiser le ROI publicitaire. Choisir le mauvais objectif peut faire que Facebook ou Google va optimiser sur le mauvais indicateur, et donc ruiner l’efficacité de vos publicités…et vous faire dépenser de l’argent inutilement.

Ces objectifs visent les étapes-clés du parcours client :

  • Notoriété (awareness)
  • Considération (consideration)
  • Conversion (conversion)

Objectifs de campagnes Facebook

A l’heure actuelle il existe 11 objectifs de campagne disponibles que Facebook répartit sur les 3 niveaux du parcours client.

Facebook teste actuellement une nouvelle version des objectifs de campagne. Cette version a pour but de simplifier la vie des entreprises et mieux aligner les campagnes à leurs objectifs business. Quand on y regarde de plus près, elle ressemble beaucoup à ce que l’on peut trouver dans Google.

Elle compte désormais 6 objectifs :

  • Notoriété : Diffuser les publicités auprès de personnes les plus susceptibles de s’en rappeler
  • Trafic : Envoyer les personnes vers le site web, une application ou un événement Facebook
  • Engagement : Obtenir plus de réponses à un événement, plus de messages, de vues de vidéos, d’engagement sur un post ou d’abonnés à votre page
  • Leads : Collecter des leads pour votre entreprise
  • Promotion d’application : Trouver les personnes les plus susceptibles de télécharger et utiliser une application
  • Ventes : Viser les personnes potentiellement les plus à même d’acheter un produit ou un service.
Interface de sélection de l'objectif de campagne publicitaire Facebook avec des options pour la sensibilisation, le trafic, l'engagement, les leads, la promotion d'applications et les ventes, illustrant les choix stratégiques disponibles dans la création de campagnes publicitaires, utile pour distinguer entre Facebook Ads et Google Ads.
Les 6 objectifs de campagnes Facebook

De manière générale, il est recommandé d’opter pour des objectifs de campagnes qui :

  • sont basés sur des actions spécifiques (ex : vendre un produit, collecter des leads, télécharger une application, etc…), et non pas sur des indicateurs de vanité (augmenter les abonnés sur la page ou les likes d’un post) ;
  • sont traçables sur votre site ou votre application grâce au Pixel ;
  • permettent de déterminer un ROI direct.

N’hésitez pas à consulter la documentation Facebook à ce sujet.

Objectifs de campagnes Google

Pour ce qui est de Google ads, il existe 7 possibilités :

  • Ventes : augmenter les ventes ou les conversions sur votre site internet ou application. Peut également être utilisé pour recibler des personnes qui ont visité votre site mais n’ont pas converti ;
  • Prospects : encourager les utilisateurs à exprimer leur intérêt dans ce que vous offrez et collecter des leads pour votre entreprise ;
  • Trafic de site web : générer du trafic vers votre site web ;
  • Considération de produit et de marque : faire en sorte que votre produit ou marque soient considérés lorsque l’utilisateur effectue une recherche ou est en phase d’achat ;
  • Notoriété de marque et couverture publicitaire : augmenter la notoriété de votre produit et services ;
  • Promotion d’application : augmenter le nombre d’installations et d’interactions avec votre application sur Google PlayStore ;
  • Campagne sans objectif : Google ads vous permet également de lancer une campagne sans objectifs d’optimisation.

N’hésitez pas à consulter la documentation Google pour plus de détails.

5-Budget et conversions

Avant de présenter un benchmark entre les deux plateformes, il est important de mentionner deux éléments.

Le premier est que les résultats des campagnes et des conversions varient fortement selon :

  • le type d’industrie
  • la valeur du produit/service
  • le type d’audience ciblée
  • l’objectif de campagne

Le second élément est que tant Facebook que Google évaluent vos campagnes sur le principe de VALEUR TOTALE. C’est-à-dire qu’elles sont jugées sur des critères de maximisation. Pour chaque campagne, les deux plateformes se posent les questions :

  • Est-ce que cette campagne maximise l’expérience utilisateur ?
  • Est-ce que cette campagne maximise mes revenus ?
  • Est-ce que cette campagne maximise la valeur pour les annonceurs ?

Plus les réponses seront positives plus vous obtiendrez des meilleurs coûts de campagne et des taux de conversion.

En effet, Facebook et Google mettent perpétuellement les annonceurs en concurrence. Vu que l’espace publicitaire est limité, ils privilégieront les entreprises capables de générer la VALEUR TOTALE la plus grande possible.

Les facteurs qui influencent cette valeur totale sont :

  • Le budget et la stratégie d’enchères ;
  • La qualité de la publicité et sa pertinence pour les utilisateurs ;
  • Les performances escomptées.

Maintenant que vous avez un meilleur cadre de compréhension, nous vous présentons les différences entre les deux plateformes sur base de 4 indicateurs principaux :

  • CPM (cost per thousand) : il s’agit du coût pour mille personnes touchées par la publicité en ligne ;
  • CPC (cost per click) : l’acronyme du coût par clic sur l’annonce ;
  • CTR (click through rate) est le taux de clics. Il s’agit du pourcentage d’utilisateurs qui voient la pub et cliquent dessus
  • CVR (conversion rate) : Le pourcentage d’utilisateurs qui convertissent, c’est-à-dire qui réalisent l’objectif attendu.

6-Ciblage

La grande différence entre Facebook ads vs Google ads réside dans l’approche de ciblage. Facebook ads cible les intérêts des personnes, alors que Google ads cible leurs intentions.

Les utilisateurs se rendent sur Facebook afin de se divertir et consulter du contenu publier par d’autres utilisateurs. Ils n’essayent pas de trouver une solution à une problématique qu’ils peuvent avoir comme ils peuvent le faire sur Google.

En tant qu’entreprise, vous pourriez considérer ce manque d’intention pénalisant pour Facebook ads. Si c’est le cas, gardez à l’esprit deux éléments :

  • Facebook est peut-être le meilleur moyen pour générer de la notoriété pour vos produits, vos services ou votre marque auprès de particuliers ;
  • De plus, les options de ciblages et de remarketing des Facebook ads sont ultrapuissantes. Pour plus de détails à ce sujet, n’hésitez pas à lire notre article sur le retargeting Facebook ads.

Voyons les caractéristiques de ciblage un peu plus dans le détail.

Le ciblage dans Facebook ads

Facebook comble largement son déficit de ciblage sur l’intention-utilisateur par rapport à Google grâce à une connaissance approfondie de ses utilisateurs.

De plus, grâce au pixel Facebook, vous pourrez mesurer le comportement des utilisateurs sur votre site ou application, et créer des audiences personnalisées utiles pour le remarketing.

En résumé, vous pourrez cibler vos publicités Facebook sur 3 types d’audiences :

  • Audience de base (core audience)
  • Audience personnalisée (custom audience)
  • Audience similaire (lookalike audience)

Audience de base (core audience)

Cette audience vous permet de cibler les personnes en fonction de leurs intérêts, de leurs données démographiques, de leurs comportements, de leur localisation ou connections avec d’autres utilisateurs.

C’est généralement avec ce type d’audience que les entreprises débutent. Souvent parce qu’elle peut-être la plus simple à paramétrer, ou bien parce que le pixel Facebook n’a pas peut-être pas encore collecté assez de données.

Pour constituer ce type d’audience, il vous faudra une idée assez précise de votre cible et de votre persona.

La plateforme examine et exploite les données des personnes inscrites sur son réseau social et vous permet de cibler des profils-types correspondant à votre clientèle idéale.

Audience personnalisée (custom audience)

Les publicités Facebook vous permettent de cibler des audiences personnalisées. Ces audiences sont constituées d’utilisateurs qui sont entrés dans votre tunnel de vente, quel que soit le niveau auquel ils se trouvent.

L’audience personnalisée est excellente pour le remarketing et convertir les personnes qui sont déjà rentrés en contact avec votre marque, votre produit ou service. Par exemple, vous pourriez cibler toute personne qui a abandonné son panier via une campagne Facebook spécifique. Pour plus de détails à ce sujet, n’hésitez pas à lire notre article sur les Campagnes de retargeting Facebook.

Pour créer vos audiences personnalisées, il existe principalement deux sources de données :

  • Les données internes à votre entreprise ;
  • Les données liées à l’activité des utilisateurs sur Facebook.
Interne à votre entreprise

Il s’agit de votre liste de clients, votre liste de prospects, des personnes qui ont visité votre site ou votre application, ou bien qui ont participé à un évènement. Bref, des personnes avec qui vous avez été en contact en dehors de Facebook.

Pour ce faire, vous utiliserez soit les données récoltées par le pixel Facebook, soit téléchargerez manuellement la liste de contacts dans Facebook.

Activité dans Facebook

Facebook vous permet de constituer des listes personnalisées sur base de l’activité de ses utilisateurs. Vous serez en mesure de cibler les abonnés à votre page Facebook et/ou Instagram, des personnes ayant consulté x % ou x secondes d’une de vos vidéos, ou bien qui ont initié ou compléter un formulaire d’inscription, ou encore des utilisateurs qui ont interagi avec une de vos expériences instantanées ou événements publiés sur Facebook.

Audience similaire (lookalike audience)

Enfin, vous pourrez constituer des audiences similaires à vos audiences personnalisées. En clair, vous pourrez créer des audiences similaires à vos clients existants, vos prospects, vos utilisateurs.
Cette fonctionnalité tire profit de la puissance de ciblage de Facebook et de ses milliers de données sur ses utilisateurs. En effet, au lieu d’essayer de deviner quels sont les critères qui définissent votre persona, vous nourrissez Facebook avec une liste de vos clients ou prospects existants et laissez l’Intelligence Artificielle de Facebook exploiter les milliers de données utilisateurs pour générer une audience similaire.

Par exemple, vous pourriez télécharger la liste de vos meilleurs clients et demander à Facebook de générer une audience similaire de 5%. Ce qui signifie que Facebook va sélectionner les 5% de personnes au sein d’une population qui correspondent le plus à la liste que vous venez de télécharger.

Les audiences similaires sont très pratiques lorsque vous souhaitez lancer des campagnes de prospection et se révèleront quasiment toujours plus efficaces que les audiences de base.

Le ciblage dans Google ads

Dans ce guide, nous nous concentrerons sur le ciblage lié aux recherches payantes, bien que Google propose également les publicités sur Youtube, sur son réseau externe d’affiche, ou encore des annonces Shopping.

Quand on parle de recherches payantes, elles englobent naturellement les recherches dans google.com ou google.be par exemple. Mais aussi celles que vous tapez directement dans votre barre de navigateur Chrome, ou bien vos recherches dans Youtube ou Google maps.

Afin de paramétrer au mieux le ciblage de vos Google ads, vous passerez généralement par 3 phases :

  • La recherche des mots-clés
  • Le type de matching
  • Le choix entre la prospection ou le reciblage

La recherche des mots-clés

Il s’agit sans aucun doute de la phase la plus importante. C’est là où vous allez déterminer quels sont les bons mots-clés à cibler dans les campagnes de recherches payantes.

Vous devrez passer par deux étapes :

  • effectuer une recherche de mots ou phrases que les personnes utilisent dans leurs recherches.
  • faire une sélection parmi tous les mots-clés trouvés.

Afin de réaliser cette sélection, vous devrez mixer la donnée (volume de recherches mensuelles) à votre bon sens. Il existe bon nombre d’outils gratuits et payants vous permettant de dresser une liste de mots-clés. Mais votre véritable job est de sélectionner ceux avec le plus de potentiel et de les classer par intention-utilisateur.

Prenons un exemple, imaginons que nous effectuions une recherche de mots-clés autour de « vélo électrique ». Vous obtiendriez des milliers de suggestions. Pour les classer correctement, vous devrez les aligner avec les différentes étapes du tunnel de vente :

  • Haut du tunnel de vente : constitué de personnes qui ne connaissent pas nécessairement votre entreprise, ou produit et service. De plus, elles n’ont pas l’intention d’acheter directement. Généralement elles cherchent plus d’informations.
  • Milieu du tunnel de vente : constitué de personnes qui savent déjà plus ou moins ce qu’elles veulent et qui sont dans une phase de comparaison des différentes options disponibles.
  • Bas du tunnel de vente : constitué de personnes qui ont décidé ce qu’elles veulent et sont désormais prêtes à acheter.

Dans notre exemple des vélos électriques, nous pourrions avoir :

  • Haut du tunnel de vente : comment choisir son vélo électrique, comment fonctionne un vélo électrique, autonomie vélo électrique
  • Milieu du tunnel de vente : quel vélo électrique acheter, prime pour acheter vélo électrique, vélo électrique comparatif, vélo électrique femme, vélo électrique pliable, vtt électrique.
  • Bas du tunnel de vente : acheter vélo électrique Bruxelles, acheter vélo électrique pas cher, vélo électrique décathlon.

La correspondance des mots-clés

Ensuite, lors du paramétrage de votre campagne, vous devrez définir la correspondance des mots-clés. La correspondance définit à quel point Google devra être strict lorsqu’il devra décider de faire apparaître votre publicité selon les recherches effectuées.

Cette fonctionnalité de correspondance vous permettra d’avoir plus de contrôle si oui ou non votre publicité doit être affichée.

Google a prévu 4 types de correspondance

adwords correspondance mots-clés
  • Requête large : avec la requête large, votre publicité apparaîtra suite à des recherches que vous n’avez pas nécessairement sélectionnées (comme les recherches associées ou les fautes de frappe). Par exemple, si vous ciblez « vélo électrique » avec la requête large, votre publicité pourrait apparaître pour la recherche « vtt vélo électrique« , même si vous n’avez rien à proposer à ce sujet. Dans certains cas, elle pourrait apparaître pour certaines variantes qui n’ont peut-être rien à voir comme « vélo vtt » ou « vtt électrique« . Vous allez donc apparaître auprès d’une audience plus large, mais avec l’inconvénient que vous pourriez payer pour des clics inutiles.
  • Mot-clé exact : à contrario, avec la correspondance mot-clé exact, votre publicité apparaîtra uniquement lorsque le mot-clé exact ou une variante très proche est utilisé par l’utilisateur dans sa recherche. Par exemple, si vous ciblez « vélo électrique » avec le mot-clé exact, votre publicité pourrait apparaître pour la recherche « vélo électrique pour femme », ou « meilleur vélo électrique ». Avec cette correspondance, vous apparaîtrez moins souvent mais auprès d’une audience plus qualitative.
  • Modificateur de requête large : vos publicités apparaîtront pour le terme modifié avec des variantes assez proches. Dans notre exemple, vélo et électrique doivent se trouvent dans la recherche, mais peu importe l’ordre. Exemples : « vélo électrique pour femme » ou « vélo pliable électrique« . Avec le modificateur de requête large, vos publicités apparaîtront moins souvent que la requête large, vous paierez un peu plus cher pour les clics, mais obtiendrez des taux de conversion un peu meilleurs.
  • Expression exacte : vos publicités apparaîtront lorsque votre mot-clé se retrouve en l’état dans une recherche. Par exemple il apparaîtra pour « vélo électrique pour femme » mais pas pour « vélo pliable électrique« . Avec cette fonctionnalité, vos publicités seront diffusées plus souvent que le mot-clé exact et vous paierez moins cher, par contre vos taux de conversion seront légèrement moins bons.

Prospection ou retargeting

Dernier élément du ciblage est le choix entre la prospection ou le reciblage. Vous devrez décider si vos publicités doivent être diffusées auprès d’une audience qui a déjà interagi avec votre site (reciblage) ou pas encore (prospection).

7-Les emplacements publicitaires

L’emplacement publicitaire signifie l’endroit où seront diffusées les publicités. Tant Facebook que Google vous proposent de diffuser vos publicités sur plusieurs plateformes.

Pour de meilleurs résultats, il faudra donc pouvoir adapter le format publicitaire (média et taille) à l’emplacement correspondant.

Voyons à présent les différences entre Facebook ads vs Google ads.

Les emplacements publicitaires dans Facebook ads

Il existe 14 emplacements possibles répartis sur les plateformes Meta (Facebook, Instagram, Messenger) ou sites affiliés. Vous pourrez par exemple faire apparaître de la publicité sur les feeds Facebook ou Instagram des utilisateurs, ou bien dans les stories, ou encore dans le marketplace.

Facebook vous propose de gérer automatiquement les emplacements ou bien de les sélectionner manuellement.

Chaque placement possède ses propres caractéristiques (taille, vidéo ou image). Idéalement, il faudrait pouvoir adapter ses médias en conséquence afin de maximiser l’impact des publicités.

De manière générale, après des centaines de campagnes lancées, nous avons pu constater que les Feeds Facebook et Instagram restent ceux avec les meilleurs résultats.

emplacements publicitaires Meta

Les emplacements publicitaires dans Google ads

Lorsque l’on parle d’emplacements publicitaires dans Google ads, il en existe 4 principaux.

Réseau de recherches

Il s’agit de l’emplacement où votre publicité sera diffusée suite à une requête de l’utilisateur sur Google. Cet emplacement se situe tout en haut de la page de résultats, en anglais SERP (search engine result page).

Au fil des années, Google a apporté des modifications dans l’espace occupé par les publicités dans le SERP et leur layout. En effet, les pubs sur le réseau de recherches ont le potentiel d’occuper tout l’espace au dessus de la ligne de flottaison, et de faire descendre les résultats organiques très bas dans la page. De plus, le layout des pubs sont devenues quasiment identiques à celui des résultats organiques. Ces deux évolutions augmentent la probabilité que quelqu’un clique sur la pub.

Enfin, autre spécificité liée aux résultats de recherches payants, il est également possible de rajouter des extensions du site. Les extensions du site ces des morceaux d’information additionnels que vous pouvez ajouter dans votre pub afin d’augmenter le CTR, fournir des informations pertinentes, et généralement occupé plus d’espace sur la page de résultats

Réseau display

Le Réseau Display (ou réseau d’affichage) est un ensemble de plus de 35 millions de sites Web, de propriété Google (comme Youtube et Gmail) et d’applications où vos publicités peuvent être diffusées. Google estime que 90% des internautes peuvent être touchés dans le monde grâce aux sites du Réseau Display.

Réseau display Google

Les campagnes de Réseau Display s’apparentent plus au concept des publicités Facebook. En effet, elles vous permettent de cibler une audience :

  • plus tôt dans le tunnel de ventes afin de générer de la notoriété ;
  • sur base de caractéristiques démographiques (ex : les « jeunes mamans ») et géographiques, ou lorsqu’elles naviguent sur des sites avec des contextes particuliers (ex : site d’informations).

Tout comme les Facebook ads, les publicités sur le Réseau Display exploitent au maximum l’Intelligence Artificielle de Google pour optimiser le ciblage et les stratégies d’enchères. En effet, vous avez l’opportunité d’opter pour :

  • un ciblage automatique : vous laissez Google cibler les audiences à plus fort potentiel selon votre objectif ;
  • des enchères automatiques : où là encore vous laissez Google optimiser les enchères.

Enfin, dernier point important, vous pourrez utiliser le Réseau Display pour des campagnes de retargeting sur une de vos audience.

Youtube

Les publicités vidéos sont très souvent négligées par les entreprises. Ce qui est une erreur, pour diverses raisons.

Tout d’abord, deux chiffres qui donnent à réfléchir. Youtube est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google, le 3ème site le plus fréquenté au monde.

Ensuite, contrairement aux résultats de recherches payants, Youtube possède la spécificité de pouvoir cibler les intérêts de votre audience et de ne pas être limité par les contraintes de l’écrit.

De plus, les coûts par vue des publicités est avantageux. En effet, vous ne paierez que lorsque une personne aura visionné la vidéo au complet ! Cela vous permettra de ne payez que pour des personnes qui auront marqué un intérêt et relativement qualifiée.

Autre spécificité ultra-intéressante, vous serez en mesure d’utiliser Youtube pour des campagnes de retargeting en ciblant les personnes qui ont déjà visité votre site par exemple.

Youtube est donc un excellent vecteur de visibilité pour votre marque, produit ou service.

Google shopping

Depuis 2020, Google donne l’opportunité à toute société qui vend en ligne ses produits de faire apparaître gratuitement ses produits dans l’espace Google Shopping.

Tout comme l’espace Images de Google qui permet aux utilisateurs de recherche des images, l’espace Shopping donner l’opportunité aux personnes en mode « achat » de rechercher et d’acheter des produits répertoriés dans le catalogue Google via le Google Merchant Center.

Pour que vos produits apparaissent dans une position favorable, il vous est possible d’utiliser les Shopping ads. Ce sont les annonces de produits affichés tout en haut du SERP sous forme d’images.

exemple publicité Google shopping

L’utilisation des Shopping ads possède trois avantages notables :

  • comme nous l’avons au tout début de ce guide, 35% des recherches d’un produit ou d’un service débutent sur Google. Cela correspond à un volume de trafic élevé !
  • ce trafic est également de qualité étant donné qu’il s’agit de personnes qui ont marqué leur intention, et sont probablement en mode achat ;
  • enfin, vous ne paierez que lorsqu’une personne clique sur l’annonce pour accéder à votre site.

8-Formats publicitaires

Formats publicitaires de Facebook ads

Facebook propose 5 formats publicitaires que vous pourrez utiliser selon vos objectifs de campagne. Comme le mentionne Facebook, vos objectifs peuvent influencer les placements (Facebook, Messenger, Instagram, et réseaux d’audience) où vos publicités peuvent apparaître (documentation fournie par Facebook).

Ces formats publicitaires ont été conçus afin qu’ils se fondent parfaitement dans le contenu organique des réseaux sociaux et donner libre cours à la créativité des annonceurs.  

Les 5 formats publicitaires de Facebook:

  • Images
  • Vidéos
  • Carrousel : permet de mettre en avant 10 images ou vidéos dans une publicité, chacune avec son propre lien.
  • Expérience instantanée : il s’agit d’une publicité plein-écran qui est une sorte d’expérience immersive dans la marque, le produit ou le service. Visuellement, l’expérience instantanée se rapproche d’un site internet. Double avantage : elle se charge ultra-rapidement augmentant ainsi l’expérience utilisateur, et elle permet de créer des audiences personnalisées basées sur les personnes ayant interagit avec l’expérience instantanée.
  • Collection : La collection utilise l’expérience instantanée et rend la découverte des produits et services plus agréables et intuitives sur les téléphones mobiles.

Formats publicitaires de Google ads

Google ads vous propose bien plus qu’un format textuel lié aux recherches payantes. Il vous permet de choisir parmi 7 formats principaux selon les types de campagnes (voir documentation Google) :

Format textuel :

Ce sont des publicités qui ne comportent que des mots, faciles et rapides à mettre en place. Grâce aux extensions, vous pourrez structurer certaines informations et améliorer l’efficacité des annonces.

Format responsive :

Les annonces responsives ajustent automatiquement leur taille, leur apparence et leur format afin de s’adapter aux espaces publicitaires disponibles. Elles peuvent se transformer en annonces textuelles ou illustrée.

Format illustré

Image statique (JPG ou PNG) ou GIF.

Format vidéo

C’est le type d’annonce créative et impactante par excellence.

Format shopping :

Les annonces Shopping incluent une photo de votre produit, un titre, un prix, le nom de votre magasin, ainsi que d’autres informations sur votre produit.

Format numéro téléphonique :

Vous pouvez générer des appels vers votre entreprise grâce à des annonces qui incluent votre numéro de téléphone. Les utilisateurs peuvent cliquer sur ces annonces afin de vous appeler directement.

Conclusion

Pour conclure, gardez à l’esprit que faire des pubs sur Facebook et ou Google est totalement complémentaire. Ce n’est pas parce que vous utilisez une plateforme qu’automatiquement l’autre n’est plus une option. Bien au contraire !

Nous avons constaté que la différence essentielle entre les deux résidait dans la manière de cibler (intérêts vs. intentions). Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas cibler des personnes qui sont dans le bas du tunnel de vente avec Facebook, ou générer de la notoriété avec Google.

Grâce aux différentes fonctionnalités (emplacements, formats, ciblage, enchères, etc.) disponibles et à leur puissance de retargeting, toutes deux peuvent très bien fonctionner seule ou en parfaite complémentarité.

Comme pour toute action marketing, l’important réside dans votre capacité à identifier les bons indicateurs de performance, ainsi que de mesurer et analyser les résultats de vos campagnes.

Ces éléments vous permettront de vérifier ce qui fonctionne le mieux pour vous, et de prendre les bonnes décisions.

Besoin d'un avis d'expert ?

M-Twice, c’est l’agence digitale qui booste votre croissance.

Picture of Massimo Melone
Massimo Melone

Fondateur M Twice
Consultant et formateur en marketing digital

Partagez cet article
Téléchargez notre eBook Incontournable sur la stratégie digitale !
Image de couverture du Guide sur le Marketing Digital de l'agence de marketing digital M-Twice, sur fond noir avec lettres blanches

185 pages pour découvrir tous les secrets pour maîtriser votre stratégie marketing, booster votre trafic et vos ventes !

Téléchargez gratuitement notre eBook !

Découvrez les secrets des professionnels du marketing et booster votre stratégie en ligne !

Image de couverture du Guide sur le Marketing Digital de l'agence de marketing digital M-Twice, sur fond noir avec lettres blanches